Des Membres de la LRA Communiquent avec des Populations Locales au Congo

Des Membres de la LRA Communiquent avec des Populations Locales au Congo
Janvier 2012-Juin 2013

Bien que la LRA est largement perçue comme un groupe isolé et insulaire, les forces de la LRA essaient souvent d'envoyer des messages aux communautés locales, souvent par l'intermédiaire de personnes qu'elles rencontrent au cours d'attaques ou des personnes enlevées qu'elles relâchent. Une analyse du Crisis Tracker sur les interactions entre les groupes de la LRA au Congo et des civils locaux entre janvier 2012 et juin 2013 a trouvé au moins 24 de ces messages, dont 9 dans lesquels les membres de la LRA ont écrit des lettres. Dans 6 communications, les forces de la LRA ont demandé à ce que les civils informent les communautés locales de s'abstenir d'interférer avec la LRA ou de coopérer avec les forces militaires. Toutefois, dans plusieurs autres communications, les forces LRA ont cherché à rassurer les civils qu'ils ne voulaient plus tuer des personnes.

Dans 9 incidents, des membres de la LRA ont exprimé le désir de faire défection du groupe rebelle, demandant parfois de l’aide de la part des civils pour faire cela. Dans plusieurs cas, comme pendant une série d'incidents près de Faradje en avril et mai 2013, les communications LRA étaient regroupées dans une zone définie durant un court laps de temps, ce qui indique que des combattants de la LRA ont fait des tentatives répétées de défection.

Ces tentatives de communication reflètent probablement un haut niveau de désillusion au sein des groupes de la LRA au Congo. Des données récentes suggèrent que les groupes de la LRA au Congo sont de plus en plus isolés des hauts commandants LRA opérant en République Centrafricaine et dans l’enclave du Kafia Kingi, et opèrent en des groupes nettement plus faibles et plus petits. Cependant, un seul combattant ougandais de la LRA a fait défection de la LRA au cours des six premiers mois de 2013, ce qui indique que les membres de la LRA font encore face à des obstacles importants pour réussir à faire défection.