Baisse des attaques en masse de la LRA au Congo

Alors que la capacité de combat de la LRA au Congo a diminué et qu’elle est devenue plus averse aux risques de commettre des meurtres ou enlèvements de masse très médiatisés, le nombre d'attaques en masse de la LRA au Congo a constamment diminué, allant de 63 en 2009 à une seule dans le premier six mois de 2013 (voir graphique ci-dessus). Les tendances d'attaques LRA ont évolué pour inclure principalement des raids de pillage à petite échelle dans lesquels quelques, ou aucune, personnes ne sont enlevées ou tuées- les forces de la LRA n'ont pas tué ou enlevé de civils dans près de la moitié de leurs 65 attaques au Congo de janvier 2012 à juin 2013. Les attaques en masse de la LRA au Congo ont diminué plus rapidement que celles en RCA, où les enlèvements en masse ont persisté au cours des dernières années (voir graphique ci-dessous).

[note]: Un enlèvement en masse est un dans lequel les forces de la LRA enlèvent 10 personnes ou plus en une seule attaque.